Eportfolio

Par lfayolle | 11 jan, 2010
Le portfolio, ou portefeuille de compétences, est un outil fréquemment utilisé dans le domaine des arts. Il permet à l’étudiant ou au professionnel de présenter et structurer ses travaux afin de démontrer ses acquis, ses compétences ou même sa progression.

Qu’est-ce qu’un eportfolio ?

L’eportfolio, ou portfolio numérique, ne se limite pas à un CV simplement mis en ligne. En effet le support numérique donne une dimension nouvelle au portfolio, à supposé que les nouvelles possibilités offertes soient exploitées. En effet l’eportfolio permet :

  • L’intégration de documents numériques de tous types et notamment de séquences audio, vidéo et d’animations
  • Un accès plus aisé et contrôlé aux informations (via la gestion des droits d’accès à l’eportfolio)
  • Une visibilité des étapes de construction du projet professionnel (ou autre), de son historique (exemple : avec l’outil blog on peut publier le journal de bord d’un projet)
  • Plus de souplesse et de créativité dans la présentation des données
  • L’eportfolio permet en outre de resituer le développement des compétences au sein un réseau, d’une communauté de pratique ou d’apprentissage (via l’utilisation des fonctionnalités de réseau social : mur de commentaires, réseaux d’ « amis » en lien avec le projet, etc.)
À quoi ça ressemble concrètement ?

Si l’on fait une synthèse des expériences menées et du fonctionnement des différents outils générateurs d’eportfolio, on peut dégager la structure et les contenus caractéristiques de l’eportfolio :

Les contenus :
  • Un profil : photo, identité, coordonnées
  • Une banque de données contenant toutes les productions de l’individu : travaux, mémoires, études, articles, etc.
  • Des témoignages, observations et évaluations d’enseignants, de collègues ou supérieurs
  • Des éléments de CV :  parcours de formation, parcours professionnel, compétences
  • Des éléments réflexifs, permettant d’effectuer le lien entre les différentes informations ou de s’interroger sur  les expériences d’apprentissage et les intégrer dans un projet (par exemple : projet professionnel, journal de stage, etc.)

La structure :
  • Stockage des données et expositions multiples
    Le contenu restant stocké dans le « background » de l’eportfolio, visible uniquement par son propriétaire, différentes expositions ou présentations de ce contenu sont possibles. Pour exposer son eportfolio, l’apprenant sélectionne des contenus , les intègre dans une présentation dont il délivre un accès au public cible (enseignant, employeur, tuteur, jury, etc.). L’apprenant peut créer autant de présentations que de publics cibles.
  • Environnement de réseau social
    Dans la plupart des logiciels, l’eportfolio est articulé avec des fonctionnalités de réseau social : l’apprenant peut par exemple faire partie de plusieurs communautés, gérer un réseau de contacts, créer et animer des blogs, etc. (cf Mahara). L’eportfolio est constitué de la partie profil du réseau, ce profil étant particulièrement développé et orienté en vue d’une utilisation pédagogique et professionnelle.

Un outil personnel  utile au suivi de l’apprenant

L’eportfolio est un outil de suivi pratique pour l’enseignant ou le tuteur car il centralise toutes les informations et productions liées à un apprenant. C’est aussi un outil motivant pour l’apprenant car personnel et personnalisable, en lien à la fois avec la communauté d’apprentissage et le monde professionnel, présent tout au long des études et au-delà.

Exemples d’utilisation :

Dans le domaine de l’enseignement, l’eporfolio est un outil très pertinent pour :
  • Évaluer les compétences d’un apprenant dans un domaine précis
  • Démontrer sa progression sur une période de temps donnée
  • Lui permettre de développer et structurer son projet professionnel
  • Faire valider ses compétences (par exemple, accompagner une VAE)
  • Permettre un suivi de stage, ou de projet, grâce aux outils de communication et notamment à l’outil blog

Outils gratuits générateurs d’eportfolio