MasNI Blog

Developing Global Skills for an International Career

dpeguin | 29 novembre, 2008 05:19

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

By Debra Peters-Behrens

As an international careers adviser, I receive questions daily from people of varied backgrounds who hope to try their luck in the global marketplace. Many job seekers mistakenly believe that they can’t begin an international career until their feet are on foreign soil. They overlook their own backyard for resources and training opportunities.

The Most Sought-After Skills

What do international employers really look for in employees and what skills will be needed by professionals to perform successfully in the global marketplace?

A study commissioned by the College Placement Council Foundation surveyed 32 international employers and colleges to determine what international employers seek in prospective employees. They identified the following areas of required knowledge and skills:

Domain knowledge

Colleges in the U.S. are presently preparing their graduates well in domain knowledge, or knowledge in one’s academic discipline, although employers expressed concern that increasingly greater demands and higher standards may soon result in inadequately prepared graduates.

The three most important skills were cognitive skills, social skills, and “personal traits.” Problem-solving ability, decision making, and knowing how to learn are highly prized generic skills. Social skills were described as the ability to work effectively in group settings, particularly with diverse populations. Personal traits mentioned frequently included flexibility, adaptability, and the capacity to be innovative. Employers often mentioned that colleges do not adequately address this type of skill development.

Cross-cultural competence

Students must make a concerted effort to acquire the knowledge, skills, and traits gained through cross-cultural interaction because we are more geographically and linguistically insulated than most other countries.

On-the-job training and prior work experience. Employers seek applicants who have been successful in applying their domain knowledge or academic studies and generic skills in the workplace. They say that colleges do not place sufficient emphasis on work experience.

>>> Lire l'article 

Faire carrière à l'étranger ?

dpeguin | 29 novembre, 2008 04:49

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Paris, le 14 novembre 2008 – StepStone, leader européen des services et solutions de Total Talent Management (du recrutement en ligne à la gestion du Capital Humain) présente les résultats d’une étude internationale sur la possibilité de partir travailler à l’étranger.

Réalisée avec le réseau international de recrutement «The Network» auprès de 49 785 employés dans 19 pays dans le monde (France, Danemark, Suède, Norvège, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, Italie, Pologne, Ukraine, Lettonie, Croatie, Malaisie, Etats-Unis, Lituanie, Estonie, Russie, Roumanie et Finlande), cette étude souligne que 69% des employés sont globalement prêts à partir faire carrière à l’étranger.

 


 

>>> Lire la suite de l'étude 

Journée Brésil : La photo du jour

dpeguin | 28 novembre, 2008 10:19

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Le paradoxe de la globalisation culturelle

dpeguin | 27 novembre, 2008 06:31

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Au seuil de cette journée consacrée au Brésil (voir le programme sur ce blog), un article récemment publié dans le Journal of English Studies de ICFAI University vient à juste titre nous rappeler qu'il y a un véritable paradoxe de la globalisation selon lequel celle-ci renforce la notion de diversité culturelle au lieu de l'atténuer.

Lily Want (2008) : The Paradox of Cultural Globalization: Deterritorialization or Reterritorialization?, The Icfai University Journal of English Studies • Vol. III, No. 2, 2008 

Abstract : Despite the development of a global telecommunication infrastructure such as the Internet and communication satellites that have, needless to say, increased the flow of information between geographically remote locations and done away with the politics of boundaries in order to disseminate a universal version of knowledge and reality, one looks askance at scholars and observers who underscore the global homogenization of culture or those who see globalization as paving the way for a set of universal values. These scholars who adumbrate that the essence of globalization is its homogenizing dimension, imply that globalization is motivated by its overarching universal program to legitimize certain cultures and knowledges and suppress oppositional knowledges for the sake of augmenting power. But then, the culture that we perceive around us is more of a celebration of plurality or heterogeneity, rather than of specificities. It is then that we begin to realize that globalization, far from involving a loss of cultural diversity, has the potential to lead to pluralist notions of culture and identity. Hence, this paper is a modest attempt to establish how globalization contributes to the development and evolution of a national/local cultural identity, and how this cultural purity, in turn, emerges as an oppositional force to the unitary process of globalization, especially against the backdrop of postmodern and postcolonial perspectives, which are the artistic analogues and expressions of fragmentation and discontinuity with any universal or totalizing theory. 

Synergies : revues en ligne

dpeguin | 27 novembre, 2008 04:36

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Le GERFLINT est un groupe international de recherche-action fondé en 1999 par quelques spécialistes de Didactologie des Langues et des Cultures regroupés autour de Jacques CORTES. Sa finalité est la défense de la recherche scientifique francophone (mais sans exclusive linguistique) par la mise en place d’un réseau mondial de diffusion se présentant essentiellement sous la forme de revues (une trentaine à ce jour) animées par des équipes locales en liaison avec un comité scientifique international.

Chacune des revues créées par le GERFLINT est présidée par une personnalité locale choisie sur des critères de notoriété scientifique et humaniste laissés à l’appréciation de l’équipe d’encadrement locale. Cette équipe comporte un rédacteur en chef éventuellement assisté d’un adjoint et un comité de lecture composé d’universitaires et chercheurs choisis dans la totalité du pays en fonction de critères de répartition respectant les équilibres locaux. Le nombre des membres de ce comité est de l’ordre de la quinzaine mais sans limite stricte à cet égard. Le GERFLINT ajoute, de son côté, quelques membres chargés d’assurer le relais des relectures à notre niveau.

Revues en ligne :
http://cla.univ-fcomte.fr/gerflint/revues.html

 

Les négociations avec et dans le religieux

dpeguin | 24 novembre, 2008 15:27

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Aujourd’hui, le religieux se présente de plus en plus comme un lieu privilégié d’observation des relectures et réappropriations indigènes, tant au niveau des personnes qui s’engagent dans des démarches individualisées qu’à celui des groupes et des communautés qui redessinent des particularismes. À l’encontre d’une vision expansionniste, les grandes religions mondiales ne présentent pas – ou plus – la caractéristique de se diffuser à travers le monde sans que les formes de leur autorité n’en soient reconfigurées. La globalisation montre à l’inverse une capacité créatrice de diversités, les grandes religions étant nourries et colonisées de l’extérieur, par l’essor des particularismes. Ce constat témoigne de métamorphoses et renouvellements qui caractérisent les champs religieux de notre époque contemporaine.

Fichiers attachés
Lieu
  • Aix-en-Provence (13090) (Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme, 5 rue du Château de l'Horloge)
Dates
  • mercredi 26 novembre 2008
  • jeudi 27 novembre 2008
  • vendredi 28 novembre 2008
Contact
  • Christophe Pons
    courriel : cpons (at) msh.univ-aix [point] fr
    IDEMEC, MMSH
    5, rue du Château de l'Horloge
    BP 647 - 13094 Aix-en-provence Cedex 2

Faire de la mobilité des jeunes la règle et non l’exception

dpeguin | 23 novembre, 2008 04:04

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

"Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a présidé la séance du Conseil « éducation, jeunesse, culture », du vendredi 21 novembre, consacrée à l’enseignement supérieur. Les ministres européens en charge de l’enseignement supérieur appellent à développer les périodes d’apprentissage à l’étranger et à accroître les possibilités de mobilité internationale dans les différents domaines de l’éducation et de la formation, ainsi que dans le cadre d’activités de volontariat. Les conclusions fixent des objectifs invitant les Etats membres à offrir à chaque jeune la possibilité de prendre part à une forme de mobilité (séjour d’étude ou stage).Il s’agit de faire de la mobilité une composante des parcours de formation en Europe." 

TRAVAILLER POUR L’UNESCO

pcassuto | 20 novembre, 2008 23:05

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

L'UNESCO vous ouvre un horizon professionnel aux opportunités diverses.
L’ensemble des postes regroupe surtout des professions qui sont liés aux activités principales de l’UNESCO, c’est-à-dire à la culture, à l’éducation, aux sciences ainsi qu’à la communication.
Toutefois l’organisation présente aussi des possibilités d’emploi dans d’autres domaines professionnels, tels que l’administration, la finance, les ressources humaines ou l’informatique.

Comment rejoindre l’UNESCO ?
Si vous souhaitez participer à l'accomplissement des objectifs de l’UNESCO, nous vous invitons à découvrir au préalable les opportunités de développement professionnel qui s’offrent à vous, au sein de l’organisation, en consultant le Panorama des opportunités professionnelles à l’UNESCO.
Selon le type de postes que vous souhaitez obtenir pour travailler à l’UNESCO, vous pouvez accéder à plus d’informations pour déterminer si vous avez le profil de l’emploi, comment poser votre candidature, quel est le processus du recrutement, ainsi que le statut correspondant.
La liste des postes vacants vous permettra d’identifier les postes qui sont actuellement ouverts au recrutement via internet. 

Visite virtuelle du jardin de l'UNESCO

Most HR Leaders Say Cultural Skills Are Crucial

dpeguin | 20 novembre, 2008 14:44

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Tuesday November 18, 2008

New York — Nov. 17
According to a survey of more than 100 senior human resource managers, 81 percent of companies agree that international work experience is a crucial criterion for leadership in a global organization.

The survey, "The Importance of Cultural Skills in Senior Managers," conducted by RW-3 LLC, an online intercultural training organization, and ORC Worldwide, a global human resource consulting firm, was designed to measure the importance of cultural competencies and global experience as criteria for senior management. 
(Lire la suite de l’article)

Journée Brésil

dpeguin | 18 novembre, 2008 14:28

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Jeudi 27 novembre 2008
Journée Brésil 2008 Salle des Professeurs, deuxième étage du bâtiment principal.
Le Master de Négociation Internationale vous présente ses journées de l’interculturel.
L’objectif de ces journées est d’apporter des éclairages très divers sur une aire culturelle choisie. Les intervenants sont des spécialistes de cette aire, qu’ils soient professionnels ou chercheurs.
Programme
  • 11h à 12h :
Conférence sur les Relations Internationales France-Brésil.
  • 14h30 à 15h30 :
Conférence sur la Culture actuelle du Brésil.
  • 15h30 à 16h30 :
Histoire du Brésil

Colloque International d'Epigraphie Islamique

dpeguin | 18 novembre, 2008 03:39

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Colloque international d’épigraphie islamique

Hommage à Solange Ory

MMSH Aix-en-Provence, 28 & 29 novembre 2008

Programme

Vendredi 28 novembre 2008 (Salle Duby)

09h00             Ouverture du colloque par Jean-Paul Caverni, Président de l’Université de Provence.

          Allocution de Bernard Morel, Directeur de la MMSH

          Allocution de Ghislaine Alleaume, Directrice de l’IREMAM

         Allocutions de Frédéric Imbert (Université de Provence-IREMAM) et de Roberta Giunta (Université des Etudes de Naples  « L’Orientale »), organisateurs du colloque.

10h00             André Raymond (Université de Provence-IREMAM)

            Témoignage sur le travail de Solange Ory

10h30             Pause café

³ Session n° 1          L’épigraphie dans la ville (modérateur Claude Audebert)

10h45             Fathi Jarray (Institut Supérieur des Métiers du Patrimoine, Tunis)

                   à propos des inscriptions de quelques bourgades andalouses en Tunisie

11h15             Mounira Chapoutot-Remadi (Université de Tunis)

                   L’épigraphie tunisienne et Solange Ory

11h45             Anas al-Mukdad  (Direction Générale des Antiquités de Syrie)

                   Le complexe d’al-Mabrak à Bosra

13h00             Pause repas (cafétéria de la MMSH)

³ Session n° 2          Mélanges d’épigraphie monumentale (modérateur M. Chapoutot-Remadi)

14h30             Lhaj Moussa Aouni  (Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès)

                   Inscriptions coufiques de la madrasa al-‘Attârîn à Fès

15h00             Lotfi Abdeljaouad (Université des Lettres de La Manouba, Tunis)

                   Inscriptions arabes des plafonds de la Grande Mosquée de Kairouan

15h30             Mª Antonia Martinez (Université de Malaga)

                   Les inscriptions arabes du mihrâb de Vélez (province de Málaga)

16h00             Pause café

³ Session n° 3          Mélanges littéraires (modérateur Solange Ory)

16h15             Jean-Claude Garcin (Université de Provence-IREMAM)

                    Une femme fatale entre Syrie et Yémen : la Zayn al-Mawâsif des Mille et Une Nuits

16h45             Heidi Töelle (Université Paris III)

                    Des couleurs coraniques aux couleurs de la mosquée al-Asnâf au Yémen

17h15             Claude Audebert (Université de Provence-IREMAM)    

                     Mémoire et poésie 

 

Samedi 29 novembre 2008 (Salle Duby)

³ Session n° 4          Variations paléographiques (modérateur Roberta Giunta)

09h00             Nicole Cottart (Laboratoire Ausonius, Bordeaux 3)

                        Objets inscrits du Portugal musulman

09h30             Vlad Atanasiu (Académie des Sciences d’Autriche, Vienne)

                    Reflets d’encre : une fantaisie typographique offerte par un paléographe

10h00             Pause café

³ Session n° 5          Nouvelles routes en épigraphie (modérateur Heidi Töelle)

10h15             Solange Ory (Université de Provence-IREMAM)

                        Histoire d’Epimac : un outil important pour l’épigraphie arabe

11h00             Roberta Giunta (Université des Etudes de Naples L’Orientale)

                  L’épigraphie dans les territoires orientaux du monde musulman entre les xe - xiiie siècles : état de la question et perspectives de recherche

11h30             Frédéric Imbert (Université de Provence-IREMAM)

                        L’islam fossile : essai de graffitologie

13h00             Pause repas (cafétéria de la MMSH)

³ Session n° 6          Epigraphie préislamique (modérateur Frédéric Imbert)

14h15             Pierre Larcher (Université de Provence-IREMAM)

                        Epigraphie et linguistique : l’exemple de l’inscription arabe préislamique du Jabal Usays (528-529 ap. JC)

14h45             Philippe Cassuto (Université de Provence-IREMAM)

                    Quelques problématiques de l’épigraphie ouest-sémitique

15h15             Remo Mugnaioni (Université de Provence)

                    Titre à préciser

Allocutions de clôture du colloque

Ventes à l'export : attention aux gaffes culturelles

dpeguin | 14 novembre, 2008 09:21

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Le meilleur moyen de se griller lors d'une négociation, c'est de ne pas tenir compte des différences culturelles... Des experts et des chefs d'entreprise témoignent.

Florence Brunel | LEntreprise.com | Mis en ligne le 23/10/2008
Le manque de compétitivité n'est pas le seul boulet sur les marchés étrangers. Il y a aussi les idées reçues. Une certaine arrogance, à laquelle vient s'ajouter l'image d'un pays constamment en grève, fait que les Français partent à l'exportation avec un handicap.
Inutile d'aggraver cette mauvaise réputation en commettant des impairs qui froisseraient vos interlocuteurs. A l'international, faites preuve d'humilité et sachez vous adapter aux différentes cultures.
>>> Lire la suite sur  LEntreprise.com
 
Pour en savoir plus

CONCERT AU PROFIT DE L'INSTITUT PAOLI CALMETTES

fdesrues | 12 novembre, 2008 09:57

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Bonjour,
Invitation pour un concert au profit de l'Institut Paoli-Calmettes. Les bénéfices de cette manifestation seront entièrement reversés au profit du Projet u2T(unité de Transplantation et de Thérapie cellulaire) la nouvelle unité de greffe de l'Institut Paoli Calmettes. Pour plus d'informations: ww.defis-u2T.fr

FM CONCERT

Salle du Bois de l’Aune (Quartier Jas de Bouffan),

1, Place Victor Schoelcher - 13090 AIX EN PROVENCE

 

Colloque "Nouvelles perspectives du dialogue interculturel en Europe"

pcassuto | 05 novembre, 2008 02:14

Changer la taille des polices

Plus petites | Plus grandes

Du 17.11.2008 au 19.11.2008, à Paris, Centre Pompidou

Le colloque "Nouvelles perspectives du dialogue interculturel en Europe" constitue le point d'orgue de l'année européenne du dialogue interculturel. Il doit permettre de rendre compte de la richesse des projets conduits et de capitaliser les réalisations pertinentes.

Logo de l'année européenne du dialogue interculturel
 

Les sociétés européennes sont devenues pluriculturelles, et les réponses aux nouveaux défis qui en découlent sont multiples, aux niveaux européen, national et local.
L'Année européenne du dialogue interculturel (2008) a suscité dans les vingt-sept pays membres de l'Union européenne un intérêt très important, qui s'est concrétisé par un approfondissement des réflexions, une forte dynamique d'initiatives et d'actions des pouvoirs publics, des réseaux professionnels, de la société civile, dans différents domaines : culture et communication, éducation et formation, cohésion sociale, relations avec les pays tiers.
Le colloque "Nouvelles perspectives pour le dialogue interculturel en Europe" constitue le point d'orgue de l'année. Il doit permettre de rendre compte de la richesse des projets conduits et de capitaliser les réalisations pertinentes. Il s'agit aussi de débattre et mettre en perspective les enseignements tirés de l'action pour inscrire durablement la promotion du dialogue interculturel dans les politiques publiques de l'Union européenne, mais également dans les politiques des États membres et des collectivités territoriales.
Les projets et les études présentés durant le colloque ont été sélectionnés par un jury d'experts sur la base d'un appel à contributions lancé au début de l'année. Des experts universitaires sont également sollicités pour préciser les concepts et éclairer les débats à la lueur des connaissances scientifiques disponibles. Ce colloque sera rythmé par la confrontation des théories et des pratiques, par le recours à diverses formes d'expression orale, visuelle, artistique, par des temps de débat avec les participants au colloque.
Des problématiques très variées seront abordées au fil des séances : quelles sont les orientations stratégiques à l'œuvre dans l'action publique ? Comment les médias contribuent à la construction d'une citoyenneté européenne, d'identités plurielles et à la rencontre entre les cultures ? La promotion du dialogue interculturel renforce-t-elle la cohésion sociale ? Quels sont les objectifs et les pédagogies pour l'éducation au dialogue interculturel ? Comment la société civile se mobilise-t-elle en faveur du dialogue interculturel ? La promotion du dialogue interculturel favorise-t-elle le renouvellement de la création et de l'action culturelle ? Quelle place occupe la promotion du dialogue interculturel dans les relations de l'Europe avec les pays tiers ?
Cette richesse thématique ne manquera pas d'intéresser tous ceux, politiques, professionnels de la culture, du social, chercheurs, qui sont impliqués dans l'action en faveur du dialogue interculturel.

Blog du Masni
Contribuer Soumettre un article

 Subscribe in a reader

Add to netvibes

Add to Google Reader or Homepage

Chercher


Récemment…

Archives

Catégories