De Gabriel Redondo 

 

    pasionflamenca.com.ar/celebraciones-en-espana/

Le 6 juillet la ville de Pampelune se réunit sur la place de la Mairie, justement à midi, pour commencer la fête avec le « chupinazo » (un grand pétard qu’on lance depuis le balcon de la mairie). À partir de ce moment là, 9 jours de folie commencent et la ville multiplie par 10 le nombre de personnes, venues de toute l’Espagne et du monde.

Je vous parle de San Fermín, une fête de presque 80 ans d’histoire. Elle est bien sûr très connue en Espagne, mais aussi dans tout le Monde. Grâce à l’écrivain américain Ernest Hemingway, cette fête a parcouru la plupart des pays, surtout en Amérique. Il y a beaucoup de choses à faire à la San Fermín. Voici une journée à travers les rues de Pampelune :

-À 8h du matin a lieu le traditionnel « Encierro ». C’est le moment le plus important de la fête. Tous les pays la connaissent pour ça. Les gens courent devant six taureaux dans les rues de la ville. Après il y a un grand petit déjeuner avec les produits typiques de la terre.

 
  flickr.com, auteur: HugoRep.

- De 10h à midi, différents personnages avec des grosses têtes et déguisés avec des costumes typiques de fête sortent dans les rues. Ils parcourent les rues de Pampelune suivis d’un groupe de musique.

- L’après midi et après faire la sieste, les gens commencent la fête dans les bars de la zone historique de Pampelune. Parfois, à cause de la chaleur, depuis les balcons, certaines personnes jettent de l’eau sur les autres qui sont en bas.

- De 18h30 à 21h, les amateurs des taureaux vont aux arênes pour voir la traditionnelle « Corrida ».

- À 22h, à la place de Santiago le taureau de feu avec ses lumières et ses pétards amuse les gens et surtout les plus jeunes.

- À 23h, à la place de la Ciudadela, ont lieu les feux d’artifice. Pendant une demi-heure, le ciel se couvre de couleurs.

- À partir de minuit et jusqu’à que le corps résiste il y a plusieurs concerts dans toutes les places de la ville.

Cette fête finie le 14 juillet avec le traditionnel « Pobre de mí ». Les gens se réunissent à minuit à la place de la Mairie avec de nombreuses bougies allumées. Le spectacle, vu depuis l’air est incroyable.

 

                         lacomunidad.elpais.com/anaartieda/2008/7/15/p...

 

 

 

Catégories [EUROPE ]
[ (1) Commenter ] | [ (0) Rétroliens ]