Les langues et l’emploi - Prenez contact avec le service Formation Continue de l'université qui vous intéresse

pcassuto | 18 octobre, 2012 15:30

http://www.pole-emploi.fr/__cache__/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gif%5B139x90%5D.png;jsessionid=RdGpQ1sMkZv1JLgnpht46GHqnX7dBQLlJXm5CTJyvbJvB8QcHByv!-1245184787!-1235014745Les langues étrangères: une carte à jouer! - Prenez contact avec le service Formation Continue de l'université qui vous intéresse
Que ce soit pour les particuliers, les organisations ou les entreprises, les langues ont leur importance dans notre société moderne.
Chaque année, plus de 46 000 jeunes entreprennent des études de langues à l'université ou dans une école spécialisée et il existe en France plus de 40 000 organismes de formation en langues étrangères.
Ce succès est le reflet d’un monde tourné vers le multiculturel et le multilinguisme.
L’aptitude au multilinguisme crée du lien entre les peuples et les cultures. Il encourage la mobilité, améliore l’employabilité et favorise la compétitivité, en plus de stimuler la tolérance et l’inclusion sociale. Elles sont un vecteur de croissance et d’emploi dans un monde marqué par la mobilité physique et virtuelle.
Les langues et l’emploi

Les débouchés spécifiques sont limités et concernent principalement la traduction, l'interprétation, l'enseignement et la recherche. En revanche, associées à d'autres compétences (droit, commerce, tourisme, communication, construction, etc.), les langues représentent un atout indéniable dans une carrière à entreprise.
L'anglais est incontournable. L'espagnol est précieux.
Avec l'élargissement de l'Union européenne et la mondialisation grandissante, les langues dites rares comme le polonais, le lituanien, l’arabe, ou le chinois… sont davantage recherchées qu'autrefois. Elles peuvent ouvrir les portes de l'entreprise, des organisations internationales et de la diplomatie: la Commission européenne mise sur le multilinguisme, tandis que la France ambitionne de tripler ses parts de marché en Chine d'ici 10 ans.
La demande de compétences linguistiques et communicationnelles est en constante augmentation sur le marché du travail. Les entreprises recherchent des candidats capables de  s’adapter à des environnements professionnels différents ou les compétences interculturelles, l'aptitude à travailler au sein d’équipes multilingues et multiculturelles, l’adaptabilité et de bonnes compétences en communication sont très demandées.
De nombreux secteurs professionnels ont besoin de collaborateurs maîtrisant les langues étrangères. Les fonctions les plus souvent concernées sont le marketing et le commerce (commercial import-export, ingénieur technico-commercial, etc.), la communication et la gestion administrative. Pour certains postes, un bon bagage technique suffit. Pour d’autres, un niveau "courant" ou "bilingue" est indispensable. Dans le tourisme et l’hôtellerie, les métiers au contact de la clientèle exigent souvent des compétences linguistiques poussées.
Grâce aux nouvelles technologies, les traducteurs et les interprètes ont élargi leur champ d'intervention à l'audiovisuel et à Internet (sous-titrage, doublage, traduction de SMS pour les télécommunications).
Difficile de faire carrière aujourd’hui sans maîtriser au moins l’anglais, a fortiori pour les postes de cadres. La pratique d’une langue rare correspondant à un marché émergeant peut même constituer un critère de sélection prioritaire pour les employeurs.
Les formations

Avant de vous lancer dans une formation, faites le tour des instituts privés, des formations  proposées par les organismes publics ou parapublics. Une fois votre projet précisé, vous pourrez vous inscrire directement auprès de l'organisme.
Les formations continues
Choisir sa formation continue

Pour vous renseigner sur les modalités d'entrée en formation, vos droits et devoirs en la matière, prenez contact avec le Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.
Se renseigner localement
En fonction de votre secteur, de votre statut et de votre région, vous dépendez d'un FONGECIF (ou autre organisme paritaire agréé Il est votre interlocuteur direct en matière de formation continue. Trouvez votre FONGECIF.
D'autres interlocuteurs peuvent vous renseigner sur les offres de formation proposées dans votre secteur professionnel et/ou géographique :
    * Prenez contact avec votre Chambre de Commerce et d'Industrie, qui peut vous proposez des formations en son sein.
    * le Conseil régional dispose également d'une liste des formations de votre région.
Les possibilités de formation et l’inscription

    * Consultez le GRETA de votre Académie pour connaître les formations continues offertes dans le cadre de l'Education Nationale
    * Renseignez-vous auprès du réseau des AFPA. Certaines formations y sont dispensées à distance.
    * Prenez contact avec le service Formation Continue de l'université qui vous intéresse. C'est là que l'on pourra vous renseigner sur les modalités d'inscription à l'université en formation continue.
Cas particuliers

    * Si vous êtes artisan, renseignez-vous auprès de la Chambre des métiers et de l'artisanat de votre région.
    * Si vous êtes agent de la fonction publique, renseignez-vous auprès de votre administration.
    * Si vous êtes intérimaire, renseignez-vous auprès de le FAFTT (Fonts d’Assurance Formation du Travail Temporaire)
    * Si vous exercez une activité libérale, vous pouvez vous renseigner auprès de l'Ordre de votre profession (médecin, architecte, etc.)
    * Si vous êtes agriculteur, vous pouvez vous renseigner auprès de la Chambre d'agriculture de votre région. 
    * Dans le domaine de l'industrie, renseignez-vous auprès de l'AFCI (Association pour la Formation Continue dans les Industries)
    * Si vous êtes demandeur d'emploi, prenez contact avec votre conseiller Pôle emploi.
Les formations courtes

En face-à-face, par téléphone ou en immersion: les méthodes de formation aux langues varient. Sachez identifier vos besoins afin de bien vous former.
À chaque objectif sa solution

On ne forme pas de la même façon un responsable grands comptes qui vient d’accepter une mission outre-Manche et un vendeur qui souhaite peaufiner son anglais, sans contrainte de temps. Le choix de la méthode pédagogique découle très largement des objectifs pédagogiques. Dans le premier cas c’est de l’expatriation, on choisira plutôt l’immersion, dont le premier atout est la rapidité des résultats. Dans le second, l’apprentissage progressif peut indifféremment envisager une formule traditionnelle de cours de langues. Il faut ensuite se demander si l’objectif est d’améliorer l’oral ou l’écrit. « Si le bénéficiaire des cours est amené à renseigner des clients par téléphone, alors la formule à distance (par téléphone) est la plus appropriée. » A contrario, si le bénéficiaire doit améliorer sa capacité à rédiger des contrats commerciaux dans une langue étrangère, alors la formule e-learning est tout indiquée. Sans cette réflexion il est impossible de choisir sérieusement une bonne formule.
Le bilan linguistique

Avant d’arrêter votre choix sur un organisme, assurez-vous que les équipes pédagogiques démarrent systématiquement par un bilan linguistique poussé. Il est important de mesurer le niveau de départ par des entretiens et des tests écrits et oraux. L’organisme doit également chercher à savoir pour qui et pourquoi il a été sollicité et dans quel cadre il interviendra.
Une vaste palette d’outils pédagogiques

    * L’e-learning, pour les personnes disciplinées
L’apprentissage des langues via Internet demande une grande discipline de la part des stagiaires, qui doivent être suffisamment matures pour s’automotiver. De plus, le fait de travailler sur ordinateur ne doit pas leur poser de problème.
Si ces conditions sont remplies, l’e-learning permet un parcours totalement individualisé et une très grande souplesse dans la gestion des emplois du temps.
    * Le téléphone, pour les plus occupés
Le téléphone ne convient pas aux débutants, il faut le réserver à des personnes maîtrisant au moins les fondamentaux de la langue. Cette formule, qui s’articule autour de séances relativement courtes (une demi-heure en moyenne), offre une très grande souplesse: le participant peut planifier ses séances en fonction de son emploi du temps. Elle s’adresse particulièrement aux personnes qui souhaitent améliorer leur oral de manière intensive.
    * Les cours traditionnels, pour améliorer l’oral
Individuels ou en groupe, intra ou interentreprises, les cours traditionnels offrent différentes formules. Si les cours particuliers sont appréciés pour la souplesse de leurs horaires, il n’en va pas de même pour les cours collectifs, qui regroupent des stagiaires provenant d’horizons différents. Quelle que soit la formule choisie, ces cours permettent d’améliorer son oral.
    * L’immersion, pour les plus pressés
Préconisée ceux qui doivent améliorer leur niveau dans un temps très court, la formule de l’immersion présente le risque de l’“overdose”. Attention donc à ne pas aboutir à une situation de saturation. Une formule à réserver aux personnes qui ont déjà de bonnes bases dans la langue étudiée.
Une fois votre objectif fixé et votre formation choisie vous voilà paré pour une nouvelle aventure linguistique. N’oubliez pas un allié de taille: le dictionnaire! 

Ξένες γλώσσες: ένα τραπουλόχαρτο!
Είτε πρόκειται για φυσικά πρόσωπα, οργανισμούς ή εταιρείες, οι γλώσσες είναι σημαντικές στη σύγχρονη κοινωνία μας.
Κάθε χρόνο, περισσότεροι από 46.000 νέοι άνθρωποι αναλαμβάνουν γλωσσικές σπουδές στο πανεπιστήμιο ή σε ένα ειδικό σχολείο στη Γαλλία και υπάρχουν πάνω από 40.000 εκπαιδευτικούς οργανισμούς σε ξένες γλώσσεςΠερισσότερα...

 Souscrire dans un reader

Add to Google Reader or Homepage

Add to netvibes

Chercher


Récemment…

Catégories