Économie sociale et solidaire - de quoi parle-t-on

pcassuto | 01 juillet, 2012 09:59

http://www.economie.gouv.fr/sites/all/themes/economie/img/banner.gifL’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.
Donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits, elles sont organisées autour d’une solidarité collective, d’un partage du pouvoir dans l’entreprise, et réinvestissent leur résultat dans les projets et au service des personnes.
Coopératives, mutuelles, associations et fondations constituent un acteur économique de poids pour remettre l’humain au cœur de l’économie de demain.
Un acteur économique de poids

Les entreprises de l’ESS sont en France un acteur économique de premier plan. Elles emploient plus de 2,35 millions de salariés et distribuent chaque année plus de 50,5 milliards d’euros de masse salariale, soit environ 10% de l'emploi salarié et de la masse salariale versée chaque année par les entreprises privées. A titre de comparaison, c’est 2,5 fois le poids de la masse salariale du secteur de l’hébergement et de la restauration et 1,5 fois plus d'emplois que le secteur de la construction.
Un moteur pour l’emploi

Sur les dix dernières années, l’ESS a créé 440 000 emplois nouveaux, en croissance de 23%. Dans le même temps, l’ensemble de l’emploi privé n’augmentait que de 7%.
Avec près de 600 000 emplois à renouveler d’ici 2020 en raison des départs en retraite, c'est un vivier d’emplois pour les 10 prochaines années.
Les effets de la crise se sont tout de même fait ressentir avec 26 000 emplois nets détruits dans les associations entre le 4e trimestre 2010 et le 2e trimestre 2011.
Offrir des biens et services pour le plus grand nombre

Les entreprises de l’ESS offrent des biens et services pour le plus grand nombre sans chercher à exclure les personnes les moins solvables. Loin d’être une économie de la marge, l’économie sociale occupe les premières places dans des secteurs essentiels:
    9 personnes handicapées sur 10 sont prises en charge par des établissements de l’économie sociale;
    68% des services d’aide au domicile aux personnes dépendantes sont portés par des entreprises de l’économie sociale;
    30% des hôpitaux sont gérés par l’économie sociale;
    60% des dépôts bancaires se font dans les banques de l’économie sociale et solidaire;
    38 millions de Français sont protégés par les mutuelles de santé;
    1 voiture sur 2 est assurée par une mutuelle d’assurance.
Un acteur économique innovant

Les entreprises de l’ESS innovent économiquement et socialement. Parmi quelques exemples d’innovations utiles socialement développées par les entreprises de l’ESS : l’aide à domicile des personnes fragiles, personnes âgées dépendantes, personnes handicapées, et pour les jeunes enfants fut inventée par les associations. Réunies au sein de réseaux, tels que l’UNA et l’ADMR, elles emploient plus de 200 000 salariés.
Un acteur économique qui fait vivre les territoires

Les organisations de l’ESS, de part leur statut désintéressé, mobilisent plus de 14 millions de bénévoles de terrain, administrateurs, élus. Créatrices de lien social, elles sont l’expression du dynamisme de la société civile.
Dans les entreprises de l’ESS, les décisions sont prises localement. Elles développent des activités économiques, non délocalisables qui répondent aux besoins des territoires.
Elles contribuent à une meilleure répartition des centres de décision sur l’ensemble du territoire. En effet, 75% des 100 plus importantes coopératives ont leur siège social implanté en région alors qu'inversement, plusde 90% des 100 plus grosses entreprises françaises ont leur siège social en Ile-de-France.
Plus de 11 millions d’emplois en Europe

D’après une étude de 2007, l’économie sociale représenterait plus de 11 millions d’emplois dans l’Union européenne  (soit environ 6% du total de l’emploi).
http://www.economie.gouv.fr/sites/all/themes/economie/img/banner.gif The social economy (ESS) brings together companies seeking to reconcile economic activity and social utility.
Giving primacy to people seeking profits, they are organized around a collective solidarity, a sharing of power in the company, and reinvest their profit in projects and serving people.

Cooperatives, mutuals, associations and foundations are an economic player to put people at the heart of tomorrow's economy
. More...

 Souscrire dans un reader

Add to Google Reader or Homepage

Add to netvibes

Chercher


Récemment…

Catégories